AU REVOIR MARLÈNE…

Unknown

Après un combat mené avec une volonté sans faille et un courage exemplaire,la maladie a fini par triompher.

C’est dans mes bras que Marlène nous a quitté ce Jeudi 17 Mai 2018.

Je suis persuadé que chacun gardera le souvenir d’une personne douce, gaie, posée et généreuse.

Plutôt que des fleurs, Marlène souhaitait qu’un don soit fait à la recherche contre le cancer, pour ceux qui le désirent.

Merci à Toutes et à Tous pour votre soutien et vos marques de sympathie

André CONTI


Marlène BIGGI-CONTI, conseillère municipale de Gardanne, nous a quitté ce Jeudi 17 Mai 2018.

L’amitié, la générosité, le partage, la bienveillance, l’attention portée aux autres, étaient sa façon d’être, mais aussi la douceur, la discrétion, et quand on pense à son visage, là c’est encore plus facile, son sourire et ses yeux pétillants qui emportaient tout sur leur passage.

Rares sont les personnes qui ont les deux beautés, la beauté extérieure et la beauté intérieure. Marlène faisait partie de ces personnes là.

 Ses parents étaient venus s’installer à Biver comme beaucoup, originaires d’un petit village d’Italie, un village situé au-dessus de Gênes, son village d’amour comme l’appelait Marlène, Fontanigorda. Son père travaillait à la mine de Biver, quand Marlène commença ses études. En premier à l’école de Biver, puis à Gardanne, puis Aix, avant d’intégrer l’IUT de Montpellier où elle obtint son diplôme d’analyste programmeur.

Elle aurait pu continuer ses études et devenir ingénieur, mais elle perdit son père à l’âge de 20 ans et dû commencer à travailler.

 Sa carrière débuta chez Olivetti, origine italienne oblige, puis elle participa à la mise en place des systèmes informatiques à Pechiney,

Puis elle devint associée dans une société de logiciels où elle exerça pratiquement toute sa carrière.

 Passionnée par la transmission et le partage, toujours dans cet esprit d’entraide qui était le fil rouge de sa vie, elle s’investit comme auxiliaire de vie scolaire aux collèges de Rousset et de Gréasque, notamment auprès des enfants autistes..

Marlène participa à de nombreuses associations, toujours discrète, car ce qui lui tenait le plus à cœur, c’était avant tout d’aider les autres.

Elle faisait partie de ces personnes dont on dit : jamais indifférente et toujours présente.

 On ne peut pas parler de Marlène sans évoquer le bien le plus précieux qui était pour elle sa famille, sa famille qui l’a aidée, accompagnée et soutenue tout au long de cette année.

Si Marlène avait souvent un sourire pétillant, c’était surtout grâce à ses enfants et petits-enfants Estelle, Philippe, Juliette, Alexio, Nathalie.

 Et puis, il y a des personnes dont on prononce rarement le prénom seul, pour nous, ces amis, c’était Marlène et André.

Marlène et André, font partis de ces couples indissociables, où l’on ne cite jamais le prénom de l’un sans citer immédiatement celui de l’autre.

 Ils formaient une entité unique, solide, comme s’ils ne faisaient qu’un, avec entre eux l’amour comme trait d’union.

 À leur première rencontre, Marlène avait 14 ans, André 17, puis le hasard de la vie les sépara, un temps, mais comme toutes les belles histoires d’amour, ils se retrouvèrent. Il y a quelques jours, ils venaient de fêter leurs 20 ans de mariage et leur 25 de retrouvailles comme dit André.

Un mariage où cela était pour le meilleur et pour le meilleur, à aucun instant l’amour qu’ils avaient l’un pour l’autre ne les a quittés et ne les quittera jamais.

Une vie heureuse, une vie complice et même à travers l’épreuve qu’elle traversa, l’amour d’André l’accompagna jour après jour, à travers mille attentions.

Jusqu’au dernier instant, où elle le passa dans les bras de l’homme qu’elle aimait.

 Nous perdons une personne chère à notre cœur car Marlène avait le don de cultiver l’amitié, comme d’autre leur jardin, avec bonheur, fidélité et bienveillance.

Et le plus bel hommage que l’on puisse lui rendre est de ne jamais oublier ses yeux pétillants de bonheur, et d’essayer d’apporter, comme elle, de la joie aux personnes qui nous entourent et nous sont chères.

 Au nom de tous les élus et de tous les membres de notre équipe, nous présentons toutes nos condoléances à sa famille.

 Un hommage solennel lui sera rendu lors du prochain Conseil Municipal.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *