Author Archives: admin

DÉCORATION OFFICIER DES ARTS ET DES LETTRES

Remise décoration Officier des Arts et des Lettres - Tous ensemble pour notre villeC’est avec une vive émotion que j’ai reçu, du Ministère de la Culture et de la Communication, les insignes d’Officier de Arts et des Lettres.

Cette distinction m’a été remise par Monsieur Patrick Poivre d’Arvor, homme aux talents multiples, qui a toujours été un exemple pour moi.

Je tiens à remercier toutes les personnes présentes ce jour là, (dans la salle ou par la pensée), ainsi que toutes celles et tous ceux avec qui j’ai la chance de collaborer chaque jour.

Remise décoration Officier des Arts et des Lettres (2) - Tous ensemble pour notre ville

VISITE DU CENTRE ANCIEN

Visite du Centre Ancien - Tous Ensemble pour notre VilleCe Dimanche 28 Janvier au matin, un petit groupe d’amis et de sympathisants s’est joint à Jean-Brice Garella pour une visite de la vieille ville de Gardanne.

Cette visite a été organisée par l’Association Gardanne En Actions qui a sollicité l’expertise de M. Dominique Berthout, archéologue et habitant de la ville ancienne, pour découvrir ou redécouvrir l’évolution de notre ville au fil du temps.

 Un voyage passionnant du moyen âge, au 19e siècle, où nombreux sont les témoignages d’un passé chargé d’histoire.

Du haut de la montée de la Fraternité où se dressent les premiers murs d’enceintes, nous avons pu cheminer à travers le Centre Ancien, où perdure de véritables trésors de notre patrimoine archéologique.

En passant par les innombrables rues et ruelles, un visage méconnu de notre ville s’offre au visiteur.

Malheureusement peu mise en valeur, l’histoire de notre ville mérite tout notre intérêt.

Le travail de Monsieur Berthout est disponible à la médiathèque sous forme de CD-ROM ou en version papier.

 D’autres lieux sont à découvrir, à suivre…

 C’est dans l’établissement ‘O Café T’ que c’est terminé cette matinée culturelle autour de délicieux toasts et jus de fruits divers, pour les uns ou café pour les autres.

Voilà une façon originale de présenter ses vœux ! Une ère nouvelle s’ouvre …

Après s’être exécuté à cette traditionnelle et sympathique tâche, Jean-Brice Garella donne rendez-vous aux Citoyennes et Citoyens de Gardanne et Biver, le 22 février à 18h30, à la salle polyvalente de la Halle Léo Ferré :

 Pour un projet Citoyen : Demain se prépare aujourd’hui !

 Nous faisons appel à votre talent, votre expérience et votre volonté !

La parole est à vous !

 Visite du Centre Ancien (2) - Tous ensemble pour notre ville

Voeux 2018

a0fa509a519f86291b166e8173287d04

Chères amies,
Chers amis,

Au nom de tous les membres de notre équipe, je vous souhaite une merveilleuse année 2018.

Qu’elle vous apporte son lot de bonheur, de santé et de surprises…

J’aurai le plaisir cette année de vous retrouver au coeur de la vieille ville le Dimanche 28 Janvier, pour une visite inédite commentée par Monsieur Dominique Berthout qui nous révèlera, je l’espère, certains secrets de notre cité !

 

Projet-Flyer-V4 (1)

 

Sécheresse 2016 – État de catastrophe naturelle pour la commune de Gardanne

Sécheresse 2016 – État de catastrophe naturelle pour la commune de Gardanne

L’état de catastrophe naturelle vient d’être reconnu pour la commune de Gardanne, en conséquence de la sécheresse de l’été 2016 qui a provoqué d’importants mouvements de terrains.

ATTENTION Les habitants touchés par ces mouvements de terrains ont 10 jours après la parution du journal officiel pour entrer en contact avec leur assureur !

Cliquez sur le lien pour accéder au Journal Officiel

Conçu par Freepik

Conçu par Freepik

BUG AU CONSEIL MUNICIPAL !

gardanne-2bug au conseil

Conseil Municipal du 9 mars reporté !
Suite à des dysfonctionnements importants nous avons pu obtenir le report du Conseil Municipal au 16 mars.
Elus de l’opposition nous effectuons notre mandat sans aucune indemnité et tenons à le faire dans le plus grand respect des électeurs qui nous ont soutenu, il nous faut concilier notre activité professionnelle et les missions d’élus.
Pour exemple sur le conseil municipal, les élus de la majorité travaillent sur les délibérations concernant la ou les délégations qui leur sont confiées (en moyenne deux ou trois) avec le soutien au combien important des chefs de services concernés et un secrétariat très efficace ; nous, élus de l’opposition avons 5 jours, pour travailler sur tous les points à l’ordre du jour, en moyenne une cinquantaine de délibérations. Nous le devons à nos électeurs et faisons au mieux avec les délais qui nous sont impartis.
Mais si des problèmes informatiques et de communications viennent perturber ce délai déjà très court pour le ramener à 24 ou 48h il est très compliqué de produire, surtout pour un conseil municipal ayant entre autres à son ordre du jour le budget de la commune, le travail nécessaire à l’analyse cohérente et pertinente que nous voulons pour les Gardannais.
Les problèmes ont été divers et multiples, bug logiciel , impossibilité de télécharger, réinitialisation des tablettes…. Nous aurions pu demander selon l’article L2121-11 du Code Général des Collectivités Territoriale l’annulation du conseil municipal. La réunion entre le M. le Maire et les élus de la majorité pour la préparation du conseil a eu lieu il y a une quinzaine de jours, il était donc possible de nous envoyer les documents la semaine dernière au lieu d’attendre la limite légale.
Suite à nos interventions M. le Maire propose le report du Conseil Municipal.
Bien sûr nous l’acceptons, nous aurons un délai de travail raisonnable mais les problèmes auraient être pu être anticipés par un simple envoi des documents de travail quelques jours avant …

Voeux 2017

2433e3c0

Chères amies,
Cher amis,

 

Vous avez été nombreux en 2016 à nous apporter votre aide, votre soutien, à donner de votre temps, à échanger avec nous sur l’avenir de notre ville et nous tenons à vous en remercier chaleureusement.

Vous faites partie de ces Gardannais-es et Biverois-es qui ne se résignent pas face aux problèmes que l’on n’ose plus affronter.

En 2017, nous aurons à coeur d’aider les habitants de notre ville, de nos quartiers à trouver l’énergie pour aller de nouveau de l’avant.

À vos cotés, nous voulons que Gardanne retrouve la place qui fut la sienne. En son temps, Gardanne fut le cœur du bassin minier. Faute de n’avoir su anticiper l’avenir, notre ville a perdu son attractivité, et petit à petit elle s’est éteinte.

Ensemble nous allons créer un nouvel élan afin de redynamiser notre ville, redonner à Gardanne la place qui doit être la sienne au sein de la Métropole, du territoire du Pays d’Aix et de l’ancien bassin minier.

Ensemble nous mettrons en place les conditions pour attirer de nouvelles entreprises, créatrices d’emplois. Nous donnerons les moyens aux commerçants et artisans, de s’installer et de se développer à nouveau chez nous.

Faisons de nouveau battre le cœur de Gardanne !

Notre ville doit  parvenir à nouveau à conjuguer essor industriel, respect de l’environnement et progrès social.

Une ville où la tranquillité publique et la sécurité sont une réalité.
Une ville tournée vers son avenir, avec la volonté et la détermination de prendre des positions fortes, d’affirmer ses choix et de porter haut ses valeurs.

Une ville qui respecte la voix de ses habitants, leurs projets et qui les accompagne dans leurs réalisations.

Car la politique de la fatalité et de la résignation menée par la majorité depuis des décennies n’est pas le seul chemin qui existe.

Ne pensez pas que tout a été essayé et que l’on a fait le maximum, car ce n’est pas vrai, de nombreuses solutions existent, mais encore faut-il avoir la volonté de les mettre en place.

Ce que nous apprend l’histoire, c’est que devant une situation difficile, il ne faut jamais renoncer, se résigner ou chercher des coupables, ce qui est la marque de fabrique de l’actuelle majorité. Bien au contraire, il faut résister et trouver ensemble l’énergie de se dépasser et la volonté d’agir.

Aujourd’hui, comme hier et demain, nous avons à coeur de rassembler, au delà de nos différences, tout les citoyens prêts à s’engager pour co-construire une projet de ville tournée vers l’avenir.

Notre engagement doit être, pour les années à venir, celui de l’espoir d’une vie meilleure pour tous et d’une redynamisation de notre commune.

Au nom des élus de Tous Ensemble Pour Notre Ville et de tous les membres de notre équipe, je vous souhaite une merveilleuse année 2017.

Que cette année vous apporte son lot de bonheur, de santé et de surprises…

Nous aurons la joie de vous retrouver le 2 Février à 18h30 au Foyer 3ème âge autour de la traditionnelle galette des rois.

Jean-Brice Garella, Karine Martinez, Hervé Rigaud, Martène Biggi-Conti, Bruno Amic, Brigitte Apotheloz, Tony Baldo et tous les membres de l’équipe Tous Ensemble Pour Notre Ville

 

 

La fermeture de l’école Montessori « À tâtons » de Gardanne : une incompréhension et des questions…

La Mairie a pris le 22 septembre dernier un arrêté municipal ordonnant la fermeture administrative de l’école pour des raisons de sécurité et d’accessibilité, notamment à cause d’aléas technologiques liés à des cuves de fuel de l’établissement Altéo.

Monsieur le Maire reconnait que le zonage autour d’Altéo est « extrêmement subtil ».

Si l’on se réfère à la définition du mot ‘subtil’, il trouve difficilement sa place dans la mise en place du périmètre de sécurité d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Subtil : ingénieux, perspicace, qui a de la finesse. On dit couramment de quelqu’un : il a un esprit subtil.

Subtil : difficile à saisir, difficile à comprendre. Nuance de sens très subtile.

Dans le cas du zonage d’Altéo la subtilité n’est pas de mise, encore moins l’extrême subtilité !

La ‘subtilité’ des propos de M. le Maire concernant sa décision nous laisse perplexe.

Faut-il entendre par là que la règle ne serait pas la même pour tous?

Cet arrêté a été officiellement contesté par les représentants de l’école.

Accompagné des élus d’opposition, je me suis rendu à l’école « à tâtons », située dans la zone du quartier de La Plaine.

Nous avons pu rencontrer une équipe d’enseignants compétents, motivés,  ayant pour objectif commun le bien-être des enfants dans la pratique d’un enseignement novateur qui prone l’autonomie, le respect du rythme de chacun, l’apprentissage expérimental, le libre choix des activités et l’auto discipline. 

Cet établissement propose une pédagogie différente de celle couramment proposée par l’Éducation Nationale. Cette école vient donc en complément et non pas en concurrence avec les établissements scolaires de notre ville.

Il est important de noter qu’elle ne coûte rien à la collectivité et pratique une tarification en fonction des revenus des parents..

Au-delà de la de polémique sur les différentes autorisations d’ouverture, nous ne comprenons pas le refus de dialogue de la Mairie. Que cache cette décision?

Cinq rendez-vous ont été sollicités auprès de Monsieur le Maire par l’équipe d’enseignants, mais visiblement sans succès.

Dix emplois à terme seront crées.

Des solutions existent, pour peu qu’on se donne la peine de les rechercher.

Ce manque de volonté est malheureusement devenu la marque de fabrique de la majorité et de son maire.

Accuser continuellement l’Europe, l’État, le Gouvernement ou la Métropole ne constitue pas une politique ambitieuse et volontariste pour les habitants de notre ville.

L’enseignement et la formation doivent être une priorité municipale.

Toute les écoles publiques, privées et républicaines, ont droit d’exercer à Gardanne, comme ailleurs !

Lorsqu’un projet novateur a l’occasion de voir le jour sur notre commune, nous devons être à l’écoute et accompagner dans le dialogue et la concertation les personnes souhaitant s’installer sur Gardanne ou Biver.  C’est ce que nous aurions fait.

Une pétition contre la fermeture de l’école a été signée par plus de cinq cent personnes. Pourquoi toujours imposer ‘des bras de fer’ et des méthodes de gestion d’une époque révolue alors que cette école n’a jamais été visitée par aucun élu de la majorité.

Nous demandons à ce qu’une réunion de concertation se tienne rapidement afin de trouver les moyens de conserver cet établissement sur notre commune. Nos voisins de Simiane ou Bouc Bel Air se feraient un plaisir de nous faire un pied de nez en les accueillant.

Pour les enfants et leurs familles, pour l’emploi, pour notre ville et son rayonnement, il est encore temps de permettre à cette école de vivre.

ecole-a-tataons-article-journal