Histoire d’O

Lors de la présentation du budget 2018, la régie des eaux de Gardanne présentait un excédent de plus de 140 000€.

Lors du budget 2017, c’était un excédent de plus d’un million d’euros, venant de la Régie des Eaux, qui avait été reversé au budget municipal.

Ces sommes proviennent, le plus souvent, de travaux budgétés et non réalisés.

Rien d’étonnant quand on sait que, par exemple, 20 familles résidentes à la Petite Pourcelle à Gardanne ne sont pas normalement desservies en eau courante.

Depuis plus de 30 ans la commune refuse de les raccorder.

Le tort de ces usagers d’un service public Gardannais ?

Habiter plus près de Mimet que de Gardanne, ce qui n’empêche pas la Ville d’encaisser leurs taxes d’habitations et taxes foncières.

Pour être bien desservis, la majorité municipale leur conseille de voir avec Mimet ou avec le syndicat des eaux du bassin minier dont Gardanne n’est pas membre.

La desserte en eaux de la part d’une commune, fait partie de ses obligations (Article L.2224-7 du Code des Collectivités Territoriales).

L’argent ne manque pas pour financer une conduite de desserte fiable. D’autant plus que cette zone est considérée « à risque » en cas d’incendie !

La majorité municipale est toujours la première à donner des leçons de défense du service public, sauf lorsque le service public … c’est elle !

140 000 € dans le bas de laine et pas de ruissellement … Pour des Gardannais sans eau !

Visite La petite Pourcelle 1Visite la petite Pourcelle 2Visite la petite Pourcelle 3

Article La Provence La petite PourcelleArticle La Provence La petite Pourcelle 2Article La Provence La petite Pourcelle 3

 

2 comments on “Histoire d’O”

  1. Yvon GOETZ Répondre

    Merci pour ces infos, continuez ainsi et nous pourrons diffuser à notre tour ce que l’on nous cache
    encore merci et bravo
    Yvon GOETZ

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *